Comment définit-on la géothermie ?


Divers /

La géophysique est faite de plusieurs branches d'étude. L'une d'elle est la géothermie. Cette branche d'étude de la géophysique s'intéresse aux conditions thermiques de la terre. Dans le présent article, nous irons à la découverte de cette branche d'étude.

Qu'est-ce que l'énergie géothermique  ?

Comme nous l'avons mentionné plus haut, la géothermie est une branche de la géophysique qui s'occupe de l'étude aux conditions thermiques. Fort de ceci, il faut croire que les études de cette branche s’intéressent à l'énergie géothermique. A présent, intéressons-nous un tant soit peu au terme de l'énergie géothermique. L'énergie géothermique pour ce qu'il en est, se définit comme une sorte d'énergie conservée dans les entrailles de la terre sous forme de chaleur. Cette énergie est présente un peu partout sous nos pieds. On en retrouve dans les roches, les eaux souterraines et les sols, pour ne citer que ceux-là.

Quelle est la classe d'énergie de la géothermie  ?

Avant tout propos, il faut préciser que l'énergie géothermique est utilisée pour deux fins. En premier, elle sert à la climatisation, au chauffage d'eau, et le chauffage géothermique. En dehors de cette première fin, reconnaissons que l'énergie dite géothermique permet aussi de produire de l'énergie électrique.

Plus haut, nous étions à dire que l'énergie géothermique sert à la climatisation. En effet, la climatisation géothermique est un dispositif qui emploie la grande inertie du sous-sol peu profond. Ce dispositif fonctionne grâce à une pompe qui transfère de l'énergie d'un milieu à un autre.

Chercher la chaleur où elle se cache

Selon les études, le sous sol à une profondeur de 15m garde une température constante. A cette profondeur, quelle que soit la température du milieu extérieur au sous sol, le sous sol à cette profondeur garde une même température toute l'année durant.

En clair, voici ce qu'on peut dire de la géothermie, une science qui étudie l'énergie contenu dans le sous-sol.