Le diabète, ce que vous devez savoir !


Santé /

Maladie chronique grave, le diabète est dû à la production insuffisante d’insuline (hormone régulant le sucre et sa concentration dans le sang) par le pancréas ou l’utilisation incorrecte de cette hormone par l’organisme. L’année 2020 a connu la 29ème édition de la journée mondiale du diabète célébrée annuellement le 14 novembre. Et, le constat est alarmant. Ces quelques conseils vous seront d’une grande utilité.

Vue d’ensemble sur le mal

Faisant partie des principales causes de décès dans le monde, le nombre de personnes souffrant de la maladie est estimé à plus de 400 millions. À ce jour, il existe 3 types de diabète. Nous avons celui de type 1 caractérisé par une production insuffisante d'insuline qu’il n’est toujours pas possible de prévenir étant donné que sa cause reste inconnue. Vient ensuite le plus répandu (celui de type 2) qui est causé par l'utilisation inadéquate de l'insuline produite par l'organisme. Essentiellement dû au manque d'activité physique et à un excès pondéral, il est de plus en plus diagnostiqué chez les enfants alors qu’il était surtout observé chez les adultes. Enfin, nous avons le diabète gestationnel touchant les femmes lorsqu’une hyperglycémie survient durant la grossesse. Il est dans la plupart des cas détecté au cours du dépistage prénatal. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus sur le diabète de type 3.

Conséquences et comportements pour se mettre à l’abri

Diagnostiqué trop tard ou mal traité, le diabète peut entraîner différentes lésions (cardiaques, vasculaires, rénales, etc.). Il augmente considérablement le risque d’AVC et d’infarctus du myocarde chez l’adulte, d’apparition d’ulcères, d’infection voire d’amputation. De plus, il est l’une des principales causes de cécité et d’insuffisance rénale dans le monde. Pour ce qui est de la prévention, il ne concerne que celui de type 2 pour le moment. Il s’agit d’adopter un mode de vie sain. Pour cela, il est recommandé d’avoir une alimentation saine et équilibrée, d’opter pour l’eau plutôt que l’alcool et les boissons sucrées, de pratiquer une activité physique régulière (30 à 45 minutes 4 fois par semaine minimum). Enfin, il faut contrôler régulièrement poids, tour de taille et tension artérielle et faire un dépistage systématique et régulier.