Le gel hydroalcoolique : que faut-il savoir sur son utilisation ?


Divers /

L'arrivée du Coronavirus a relancé l'intérêt des uns et des autres pour le gel hydroalcoolique. En effet, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, l'utilisation d'un gel hydroalcoolique pour les mains permet de tuer les germes du virus. Toutefois, pour réellement profiter des bienfaits de cette solution, il est important de savoir comment, quand, et surtout, à quelle fréquence l'utiliser. Que savoir donc à ce sujet ?

Comment bien utiliser un gel hydroalcoolique ?

Avant tout, il est indispensable que vous vous procuriez un gel de qualité tel que Kleengel. Retenez également que cette solution ne s'utilise que sur des mains sèches et propres. Il faudra donc éviter d'utiliser votre gel immédiatement après avoir lavé vos mains. Pour utiliser votre gel, vous devez d'abord en mettre un peu dans l'une des paumes de votre main. Ensuite frotter les deux paumes en effectuant des mouvements de rotation pendant près de 20 à 30 secondes. Veillez surtout à bien frotter le dos de vos mains, le dos des doigts et les espaces interdigitaux entre vos doigts.

Quand faut-il utiliser un gel hydroalcoolique ?

De nombreuses personnes, très férues de propreté ont tendance à en abuser quotidiennement. Toutefois, il est conseillé d'utiliser les solutions hydroalcooliques dans des situations bien précises. En premier, les gels hydroalcooliques sont recommandés en cas d'épidémie ou de pandémie de grippe ou de gastro-entérite. L'utilisation de ces gels est également requise durant un voyage, ou après un trajet interminable de métro. Ils peuvent être également utilisés à l'école, notamment à la cantine par les enfants de plus de 10 ans.

 A quelle fréquence utiliser un gel hydroalcoolique ?

Certaines peaux peuvent se révéler assez intolérantes aux gels hydroalcooliques notamment si elles sont coupées, irritées ou brûlées. Si votre peau ne présente aucun de ces problèmes, vous pouvez parfaitement utiliser votre gel plusieurs fois par jour, en fonction de vos besoins. Toutefois, en cas d'allergie ou d'irritations, mieux vaut arrêter immédiatement l'utilisation et consulter un dermatologue si le mal persiste.

Le gel hydroalcoolique est donc une solution efficace contre la propagation du virus, à condition bien sûr d'être employé convenablement.